Le journaliste Algérien Ihsane El Kadi est condamné à 7 ans de prison

Le journaliste et patron de presse algérien, Ihsane El Kadi, a été condamné, dimanche, en appel à sept ans de prison, dont cinq ans ferme, pour « financement étranger » de son entreprise de presse, rapportent des médias locaux.

Incarcéré depuis le 29 décembre dernier, le directeur des sites « Maghreb Emergent » et « Radio M » avait écopé en première instance, de 5 ans de prison, dont trois ans ferme et 700.000 dinars d’amende

Le tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a aussi condamné « Interface Médias », l’entreprise dirigée par El Kadi qui englobe les deux sites d’information, à 10 millions de dinars d’amende et prononcé sa dissolution et la confiscation de son matériel.

M. El Kadi a été placé en détention provisoire fin décembre, initialement, dans le cadre d’une enquête pour « collecte illégale de fonds » et « atteinte à la sûreté de l’Etat », après quatre jours de garde à vue.

Le journaliste algérien a été poursuivi, éventuellement, en vertu des articles du code pénal relatifs à la perception de fonds de l’étranger.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *